Rives d’Estuaire | Inspiration Mariage Eco-Responsable

Un Editorial Sauvage et Eco-responsable

Férus de nature brute, nous avons eu envie d’exploiter les paysages du Médoc, en bordure d’Estuaire : ses lumières, ses textures, à la fois végétales et minérales, cet horizon qui sépare les eaux saumâtres du ciel… L’endroit idéal pour organiser un shooting éditorial qui nous ressemble.

Nous voulions une mise en scène minimaliste qui puisse s’intégrer à ce paysage primaire, ainsi qu’une équipe aussi soucieuse que nous de la protection de cet environnement. Aussi, c’était l’occasion de proposer à Sophie, Wedding Planner des Histoires Naturelles de nous épauler.

Nous avons imaginé des ambiances différentes pour que nos film et reportage racontent le lien qui unit ce couple, leur façon d’être, leur rapport à la nature.

Nous avons commencé par les préparatifs, plutôt sombres et introspectifs, avec notre modèle Bonnie Millat. Anne Lavédrine au maquillage, Gulshan Coiffeuse aux boucles et Harmonie Tranchant, de La Tutullerie au stylisme. Celle-ci confectionné les robes dans un style bohème et décontracté, souligné par les bijoux artisanaux d’Apache. Les costumes signés Buzoni également. Nous aimons les mariés qui n’ont pas peur d’aller là où les belles images se trouvent.

Nous partons dans une ambiance bon enfant pour les grandes étendues en bordure d’Estuaire. L’occasion de faire quelques plans aériens, pendant que nos mariés s’amusent avec Mila, notre chien.

Pendant ce temps-là, une autre équipe s’affaire pour la préparation de la table. C’est une petite prairie entretenue aux pieds d’un carrelet, cabane typique de la région. Bien sûr, il n’y a ni eau, ni électricité. C’est un endroit que nous avions découvert grâce à Laurence Dessimoulie, notre traiteur eco-responsable, qui aime y faire des ateliers découverte de plantes sauvages et pique-nique. Christel Lebrun de LEBCI nous a suivis sur ce projet, avec des fleurs locales et de saison, fraîches et sèches, comme elle a l’habitude d’utiliser. Quelle joie de la voir avec son sécateur à la main le jour du shooting, glanant ici et là de quoi rendre ses compositions encore plus authentiques. Mélanie Veber, Web Designer, a paré la table présente sous un saule, tout en mettant en valeur son aspect rustique. Morgane Beaujard deMandala Bird a quant a elle imaginé la papeterie. Karine y a installé sa borne vidéo, Many Stories, pour nous révéler un making off haut en couleurs !

Après avoir partagé le repas tous ensemble, nos mariés sont repassés dans les mains de l’équipe pour la cérémonie et la deuxième partie du shooting.

Caroline Ducasse de Comme un Déclic a officié dans un cadre que nous voulions intimiste et émouvant, au soleil couchant, au port de By. Son attachement pour la région et son enthousiasme nous ont aidés à montrer le nôtre. Les mariés ont échangé les alliances des Ateliers d’Aliénor, où l’on vient fabriquer soi-même ses anneaux avec la possibilité de recycler d’anciens bijoux.

Profitant des dernières lueurs, nous sommes allés sur les berges d’une petite plage, avec un décor de bush australien. Nous les avons suivis dans leurs improvisations joyeuses. La séance couple étant notre moment préféré, la situation était idéale pour obtenir des images spontanées, vivantes et très romantiques. De retour au « campement » la journée s’est terminée dans une ambiance festive, sous le kiosque du port.

Ce shooting d’inspiration a été publié par le blog de mariage Un Beau Jour.

 

Rives d’Estuaire, le film

Image

Rives d’Estuaire, le backstage

Image
LosCaballeros